À la tienne Étienne (Pardon aux Étienne)

Parlons gras parlons bio, parlons écoulements, parlons crado!

RÈGLES Alors avant de poursuivre et faire scandale avec un vocabulaire sanguinolent, permettez-moi de faire l'apologie du corps de la femme. Oui Messieurs, notre coupe est pleine, on en a ras la casquette et pleins les mamelons d'être "consaignée" sales ou indésirables au moment des règles...Wahouuuu le gros mot, "les règles"... RÈGLES... RÈGLES! Aller j'arrête mon féminisme j'avais juste envie de faire quelques points sur les règles sans faire de tâches. Comprendre son cycle mensuel c'est avant tout prendre conscience de soi. On vous le dit, la yogista est avant tout égocentrique:



EGO = MOI

IQUE = CENTRE

Ou devrait l'être un peu dans le sens ethymologique du terme....

Voici d'où découle le commencement...

En 1956 née la première pillule: hormones de synthèses naturellement présente dans le corps et qui a pour but de bloquer l'ovulation.

C'est la libération! Fini les avortements clandestins et fini les méthodes hasardeuses. Oui mais....Les pilules sont aujourd'hui mises en cause dans de nombreuses affaires de santé. Ayant été moi-même victime de la pilule et du stérilet en cuivre je ne rentrerai pas dans les débats. Néanmoins, ce que je souhaitais juste évoquer, c'est le fait qu'avec des moyens nous permettant de contrôler nos désirs d'enfants ou non, nous avons perdu la notion même de compréhension de notre corps. Je réalise aujourd'hui qu'il m'a fallu près de 15 ans pour comprendre ce qu'étaient les règles.

Petit cours d'anat'

Dans un cycle (d'une durée moyenne de 28 jours), il y a 4 phases :

1- la phase folliculaire : les œstrogènes provoquent l’épaississement de la muqueuse utérine et une augmentation du nombre de ses vaisseaux sanguins.

2- l’ovulation : Période où l’ovule est expulsé d’un ovaire pour progresser vers l’utérus. La phase suivante permet le développement d’un corps jaune qui secrète une autre hormone, la progestérone. Celle-ci prépare l’utérus, alors gorgé de sang et de tissus, à l’implantation de l’œuf fécondé.

3- la phase progestative ou lutéale qui se termine quand les règles arrivent.

4- la phase menstruelle : période de règles le premier jour marque le début d’un nouveau cycle.

Les règles et la mythologie

La mythologie et le légendaire considèrent les flux énergétiques du cycle menstruel féminin comme un rythme à quatre temps reflétant les phases lunaires. Un rythme qui a fait naître l'essor de nombreux métiers la pêche, l'agriculture, à commencer par notre calendrier Grégorien.

4 phases, 4 figures pour représenter la féminité 

Ainsi, la période Vierge et celle de la lune croissante correspondent à la phase comprise approximativement entre la fin des règles et l’ovulation. À ce moment, les dominantes énergétiques sont analogues à celles d’une jeune fille, c'est-à-dire génératrices, dynamiques et tournées vers l’inspiration. Yahooo nous sommes en pleine phase créative!!!

La période Mère et celle de la pleine lune représentent la phase ovulatoire. Ainsi les dominantes énergétiques de la maternité et celles de la phase Mère trouvent leur analogie dans l'aptitude à nourrir, à entretenir la vie et à donner le pouvoir. Les énergies créatrices intérieures de la Mère surgissent pour donner naissance à une vie nouvelle. On est douce et câline...

La diminution progressive de la luminosité de la phase d'obscurcissement de la lune décroissante reflète le retrait de l'énergie physique entre l'ovulation et les règles, de même que l'intensification de l'activité sexuelle, de la créativité, de la magie, des énergies intérieures destructrices et de la conscience féminine. Ces énergies s'incarnent dans le folklore sous les traits de sorcières, d'enchanteresses, de vampires, de séductrices, sans oublier ceux de belle-mères maléfiques. Dans La Femme lunaire, le terme Enchanteresse a été choisi pour qualifier la phase de votre cycle qui permet de désigner la femme de n'importe quel âge entre puberté et ménopause, possédant le pouvoir magique et sexuel de créer ou de détruire. L'image de Merlin enseveli et piégé, privé de ses connaissances magiques par la belle et lascive Ninne, traduit ce pouvoir. Au cours de la phase dite Enchanteresse, les énergies créatrices, qui autrement donneraient naissance à un enfant, sont libérées pour s'exprimer sous une autre forme aux yeux du monde.

La nouvelle lune et la Sorcière Noire représentent la phase des règles. La Sorcière personnifie les énergies physiques féminines retirées du monde extérieur et l'introversion de sa conscience vers le monde intérieur de l'esprit. Pendant cette période, les énergies créatrices internes sont en formation dans la pensée pour faire naître une vie nouvelle et une descendance conceptuelle. C'est souvent la phase redoutée par nos chéris !

Les phases croissantes et décroissantes sont des périodes de mutation correspondant à celles de la « Vierge » et de l'Enchanteresse, de même celles de la pleine et de la nouvelle lune sont des périodes charnières correspondant à celles de la Mère et de la Sorcière. Celle de la Vierge coïncide avec la facette de votre nature caractérisée par l'ascension vers la lumière et l'extraversion, tandis que celle de l'Enchanteresse se traduit par un mouvement descendant vers l'introversion, le non-exprimé, l'intériorisé. La phase Mère équilibre extraversion énergétique et expression intériorisée de l'amour, tandis que celle de la Sorcière équilibre tranquillité du monde intérieur et gestation d'un nouveau cycle.

Il est donc tout à fait légitime de penser que n'étant pas des êtres "linéaires" comme ces messieurs, nous sommes en droit naturel d'être moody à certains moments de nos cycles et puissantes d'énergie à d'autres ! Là est notre force !!!

Le yoga et les règles

D'un point de vue logique, le sang est chargé de déchêts (débris tissulaires, sécrétions vaginales...) il est donc expulsé par voie basse. La logique voudrait que le sang s'écoule... Ce qui veut dire qu'on oublie les postures inversées. Les crampes et autres douleurs peuvent s'intensifier à la pratique d'exercices pour les abdominaux et aux torsions. Donc même si on imagine que tordre une serpillère pour en extraire l'eau est une bonne idée, on pense à notre bedon! En Ayurveda tout ce qui doit être évacué se doit de l'être et ne jamais être retenu: urine, excréments, mucus ... ces déchêts (mala), doivent être absolument évacués sous peine de maladies. Les inversions arrêtent ce processus naturel d'évacuation, à l’exception de celles qui ont des règles très longues (plus de quinze jours), les inversions les aideront à stopper le flux. Donc penchez-vous plus (ou ne vous penchez pas d'ailleurs) vers du yoga plus doux.

Alors comment bien-vivre ces règles?

Ben juste en comprenant que c'est naturel, tout comme certains "flatus vaginalis" (je vous laisse taper ce mot sur google). On a le girl power, nous sommes changeantes, naturelle et pleine de vie...Et on a d'ailleurs ce super méga power de la vie! Bon accepter aussi la douleur, ça fait partie intégrante de notre vie féminine...Mais comprend-la et arme toi d'une belle bouillotte à graines. Après tout, nous ne pleurons pas quand on se coupe avec une enveloppe nous ! Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais depuis quelques temps, on revoit des superbes pubs TV pour la promotion de tampons et serviettes "toujours" "meilleures" pour notre santé ?!

L'industrie du coton pourri aurait-elle la trouille des cup menstruelles ?

CUP Quoi ? Cake ? Non, la CUP Topo un petit peu crado (et encore) mais rigolo. La cup c'est un petit réceptacle en silicone qui reçoit le sang. Quand la coupe est pleine, tu vides. Je vous entends la "ohhhh mais c'est dégueux" ! Euh franchement, pas plus que le tampon de 8h que tu as oublié de retirer et qui est chargé de Me***. Chargé de... Ah ! Attends, je ne trouve pas d'informations... Étrange, on ne sait pas de quoi sont fait nos tampons ! Arf, mieux vaut peut-être ne pas trop savoir...

Voici un petit reportage qui t'intéressera peut-être :

VIDEO Tampon, notre ennemi intime

J'ai eu ma première cup il y a 10 ans. À l'époque, elles n'étaient pas vraiment sexy, mais il existe aujourd'hui des marques un peu plus sympa...Comme quoi les règles c'est girly !!! Pour infos, j'ai l'habitude de couper la petite tige, je trouve cela plus confortable. Quand à savoir si l'on sent ou pas la cup, je vous rassure, on ne sent rien du tout ! Vous oubliez les règles et ça c'est le pied ! Si vous voulez vous lancer dans l'affaire, sachez qu'il faut 2 ou 3 cycles pour vraiment s'habituer. Quand à la nouvelle circulaire qui tourne concernant le fait que la cup serait aussi responsable des chocs toxiques, perso, je ne vois pas en quoi. En revanche, je reste persuadée que c'est bien de ne pas garder quelques choses en soi trop longtemps. Donc alternez si vous pouvez avec des serviettes lavables dans une journée.

Question argent, à 23€ la cup en moyenne contre 5x12€= 60€ de matos jetable par an et dégueux pour la planète, le calcul est vite fait! Surtout que la cup peut durer quelques années !

Il y a la cup, mais aussi la culotte mensuelle. Je vous invite à choisir du "Made in france" et vraiment pas du chinois. Simplement car je me suis retrouvée avec une culotte chinoise qui protégeait essentiellement l'arrière... Gosh, je vous laisse imaginer!


Petit plus:

Un petit livre magnifique que je vous conseille (à offrir aux petites soeurs, aux copines, aux filles...) :

LA LUNE ROUGE, de Mirandra Gray.

Allez, aimez vous !

85 vues

© 2020 by Gwendoline Aliaume