Petit point sur les laits

June 1, 2016

Vous avez pu le constater, la consommation de lait de vache est en déclin et fait beaucoup de bruits alors que celle des laits végétaux à la cote!

Voici un petit article appuyé de différentes sources permettant de faire un point sur ces boissons.

 

 

 

Commençons par le lait de vache...

 

Pour ma part, j'ai choisie de ne plus en consommer; et ce pour diverses raisons. Je considère que nous ne sommes pas des veaux, que nous n'avons ni leur corpulence à la naissance (environ 200kg) ni les besoins pour notre croissance (je ne rechignerais pas sur quelques centimètres en plus mais je crois que c'est trop tard). Le lait de vache est surtout apprécié pour son image et de la stature que l'industrie lui a donné: favorise la croissance, lutte contre l'ostéoporose; au regard des acides aminés qu'il renferme, des vitamines (A, D, B2, B12), du phosphore, protéines et du calcium (environ 120mg pour 100grs de liquide) qui le compose. Ce qui est quand même un peu vrai...

Mais, parce qu'il y a toujours un mais...

Avec nos modes de culture et de production, le lait semble avoir perdu de sa qualité. Il ne faut pas oublier que si vous ne consommer pas du lait bio issue d'une agriculture et d'une production raisonné, vous aurez certainement la malchance de consommer de "l'eau de lait" et de nombreux produits dangereux pour la santé. Je dis "eau de lait" car cette industrie à fait qu'on a sélectionné une race de vache (Holstein) qui produit une moins bonne qualité de lait que la vache Jersiaise mais avec une rentabilité hautement meilleure. Si à cela vous ajoutez une alimentation déplorable à base de granulés de soja et de maïs, des traitements antibio et hormonaux, votre lait est devenu quasiment un "poison".

 

Alors oui, si on ne souffre pas d'intolérance, de problème de digestion, le lait de vache BIO reste bon pour la santé...Reste à savoir si vous êtes encore en croissance ou non...Pour ma part, j'ai coutume de dire que ma corpulence et la taille des mes organes sont plus proches de celle d'une chèvre ou d'une petite brebis et qu'il est moins riche en gras et donc plus facile à digérer.

 

D'un autre côté, je trouve que la richesse des laits végétaux est illimité en terme de création et qu'un bon yaourt au lait de brebis remplace aisément mon yaourt de lait de vache.

 

Dans mes recettes, j'utilise énormément de lait végétaux; qui vous l'aurez compris ne renferme pas de lait mais leur couleur en a fait leur nom. Attention, apprenez à lire les étiquettes, vous verrez que certains laits végétaux contiennent du sucre et pas toujours du bon...Soyez critiques, ça vous prendra peut-être du temps la première fois mais votre sélection sera assez rapide pour les fois suivantes!

 

Petit dico rapide des laits végétaux:

 

*Lait de riz: riz trempé ou mixé dans de l'eau. Il est souvent sans sucre ajouté car de base le riz est riche en glucide. Il est sans gluten et son goût assez neutre fait une excellente base pour la création de desserts et plats en sauce.

 

* Lait d'amande (mon préféré mais il peut être allergène pour certains): j'aime son parfum et sa douceur. Il est assez gras (toujours moins que le lait de vache) car issue de cette oléagineuse. Pour le coup, il est riche en calcium et contient relativement peu de sucre (ou pas du tout suivant les marques). Attention quand même, vous verrez qu'entre les différentes marques, la concentration d'amande peu passer du simple au double... J'utilise beaucoup le lait d'amande car son petit goût offre un instant de gourmandise proche du lait de vache (oui, j'ai été auparavant TRÈS TRÈS fan du lait de vache).

 

* Lait de soja: La meilleur concentration de calcium, acide gras et protéines de tout les laits végétaux. Si il est enrichis, vous arrivez à un résultat quasi similaire au lait de vache. D'un point de vu personnel, je trouve qu'il est très fort en bouche. Je l'utilise de temps en temps pour faire mes propres yaourts que j'agrémente de fruits. Attention tout de même, de nombreuses études ont démontrées que le soja pouvait avoir un impact sur l'équilibre hormonal...Donc si vous ne consommez pas de viande et donc beaucoup de tofu ou dérivés de soja, essayez de ne pas en abuser et de n'en consommer que 3 ou 4 produits du type dans la semaine.

 

* Lait d'avoine: Issue de la céréale, cette boisson est riche en glucide et elle à un petit goût doux qui a la particularité de très bien se digérer. Son goût se prête à des recettes salées (sauces...) et des recettes sucrées. Là encore, il est facile de trouver des marques enrichis en calcium.

 

* Lait de coco: Surtout utilisé comme aide culinaire, il permet d'apporter un petit goût exotique à vos plats. Il reste assez gras mais c'est de la bonne graisse (acides gras saturés), qui est de surcroît excellente pour le fonctionnement des intestins et du cerveau.

 

Pour résumer, fait appel à votre bon sens pour le lait de vache en ayant en tête la proportion de l'animal et ce qu'il mange. Si vous ne pouvez pas vous passer de lait de vache, choisissez un lait BIO, certes un peu plus cher mais qui vous permettra au moins de limiter vos apports en antibiotiques et en merdouilles.

Lorsqu'on passe le cap de ne plus consommer un yaourt systématique en fin de repas (qui en passant ne sert qu'à satisfaire votre envie préconçue de sucre pour "CLOTURER" ce moment), de consommer du fromage de temps en temps (opération body summer) et de ne pas vous ruer sur votre verre de lait désaltérant, alors vous pourrez varier les plaisirs et les goûts avec les laits végétaux et les produits de "petits animaux".

Faites la balance financière: acheter mieux (et donc un peu plus cher) mais consommer moins. Je vous garantie que votre corps et votre porte-monnaie vous remercierons.

 

Si vous voulez donner votre avis sur cet article ou échanger sur le sujet, n'hésitez pas à vous exprimer sur la page Facebook!

 

Please reload

Featured Posts

Le yoga, est-ce fait pour moi?

August 15, 2018